Activités de Lutte Contre le Trafic des Enfants

Écrit par Moussa TOURE

Groupes cibles :

  • Les enfants talibés (qui sont utilisés dans la mendicité par certains maîtres coraniques)

  • Les aides ménagères et vendeuses ambulantes,

  • Les enfants travaillant dans les champs

  • Les jeunes filles mineures dans la prostitution

  • Les enfants en transit

Objectifs  spécifiques : 

  • Réduire dans une proportion significative la migration des enfants des zones rurales de Koutiala/Koury vers des centres urbains ou les pays limitrophes (Burkina et Côte d’Ivoire) ;

  • Renforcer les capacités des communautés, acteurs de la société civile , des collectivités locales et des Représentants de l’Etat sur la connaissance des droits de l’enfant, les risques d’exploitation et de trafic liés à la migration des enfants afin d’en faire des vecteurs d’information et de sensibilisation dans le cadre de la prévention des migrations,

  • Renforcer les capacités des communautés, acteurs de la société civile , des collectivités locales et des Représentants de l’Etat en matière d’identification et de protection des enfants vulnérables et/ou victimes de trafic ou d’exploitation.

Activités :

Dans le cadre de la prévention

  • Causeries éducatives/plaidoyers à l’endroit des décideurs et communautés sur les droits élémentaires de l’enfant et les risques d’exploitation et de trafic liés à la migration des enfants,

  • Activités sportives et culturelles (rencontres de football, soirées de balafon, jeux serpent…), supports de sensibilisation,

  • Formations des partenaires (Représentants des collectivités locales, forces de sécurité, syndicats de chauffeurs et transporteurs, organisations de jeunes et d’enfants…) sur les thématiques liées aux droits de l’enfant, au trafic et à l’exploitation des enfants…

Dans le cadre de la protection

  • Animations et causeries avec toutes les catégories d’enfants bénéficiaires aux lieux stratégiques,

  • Activités d’interception et d’accompagnement des enfants mineures en cours de migration, 

  • Prise en charge sanitaire des enfants mineurs en déplacement en difficulté;

  • Visites à domicile au profit des enfants

  • Contacts individuels au profit des enfants

  • Collecte d’informations sur les enfants vulnérables/victimes d’exploitation et ou de trafic.

Résultats :

En matière de prévention :

  • La sensibilisation de 10 950 personnes sur des thématiques sur les droits et la protection des enfants

  • L’organisation de manifestations sportives et culturelles assorties de sensibilisations au profit de 5985 personnes

En matière de protection

  • Sensibilisation et services de protection permanents pour 630 enfants victimes et/ou vulnérables dont 324 à koutiala (222 talibés et 122 Aides Ménagères) et 306 à Koury (258 talibés et 48 Aides Ménagères),

  • L’interception, la prise en charge et le raccompagnement dans leur milieu d’attache de 32 enfants mineures dont 11 enfants.

QUI SOMMES NOUS ?

Les activités d’AJA MALI qu’il préside portent sur la formation professionnelle des jeunes en milieu rural et urbain, notamment les jeunes diplômés, les jeunes recalés scolaires

LIRE PLUS