Promotion et protection des droits des filles migrantes

Écrit par Moussa TOURE

Groupes cibles :

Jeunes filles migrantes de moins de 18 ans  ;

Grands logeurs, parents, employeurs et Décideurs.

Objectifs :

  • Renforcer la capacité des jeunes filles migrantes pour leur permettre de promouvoir et de protéger leurs droits

  • Développer chez les  jeunes filles migrantes la capacité à lire, écrire et calculer eu égard aux réalités de leur environnement et à leurs besoins

  • Développer chez les décideurs, les employeurs, grands logeurs des connaissances sur la promotion des droits et la protection des jeunes filles migrantes

  • Assurer l'insertion de la question des droits des filles migrantes dans les PDSEC des mairies.

Activités :

  • Organisation d’activités d’IEC/Plaidoyer sur les droits, la protection, la santé de la reproduction, les conséquences du travail exploiteur et de la migration sur les enfants, particulièrement des filles

  • Organisation des séances d’IEC/Plaidoyer sur le cycle de vie de l’enfant, les méthodes contraceptives, les infections sexuellement transmissibles, prise en charge des grossesses, infections, prise en charge psychologique ; lutte contre l’infanticide ; conséquences néfastes de la migration des filles

  • Organisation d'une campagne d’information et de sensibilisation des patrons sur la santé de la reproduction, les droits de l’enfant et la protection des enfants ;
  • Organisation de campagnes annuelles d’information et de  sensibilisation des patrons, employeurs, grands logeurs sur les droits de l’enfant, la protection  de l’enfant surtout l’exploitation des filles migrantes ; la lutte contre les violences, abus exploitations et négligences  basés sur le genre
  • Organisation de cours de remédiation pour les filles migrantes à l’école ;

  • Organisation de sessions de formation des  filles migrantes sur la Santé de la Reproduction, droits de l’enfant et citoyenneté, cycle de vie de l'enfant, protection, excision,  vie associative ;

  • Organisation de sessions de formation des filles migrantes en leadership et art culinaire

  • Formation en alphabétisation des jeunes filles migrantes

  • Enregistrement  à l’état civil de filles migrantes non enregistrées ;

  • Appui à la prise en compte des besoins spécifiques des filles  migrantes  dans les PDSEC ;

  • Appui aux Structures de Santé pour le dépistage volontaire du VIH et du SIDA.

Résultats :

350 filles migrantes sensibilisées et informées sur les droits fondamentaux de l'enfant, les conséquences du travail exploiteur et de la migration sur les enfants et sur la santé de la reproduction ;

20230 employeurs/grands logeurs sensibilisés et informés sur les droits fondamentaux de l'enfant, les principes clés en matière de protection et de promotion des droits de l’Enfant, les conséquences du travail exploiteur et de la migration sur les enfants et sur la santé de la reproduction.

QUI SOMMES NOUS ?

Les activités d’AJA MALI qu’il préside portent sur la formation professionnelle des jeunes en milieu rural et urbain, notamment les jeunes diplômés, les jeunes recalés scolaires

LIRE PLUS